Comment choisir ses chaussures de chantier ?

- Catégories : Guides d'achat

La chaussure de sécurité compte parmi les équipements de protection individuelle indispensable pour certaines professions. Mais comment s’assurer de bien choisir sa chaussure de chantier ? Retrouvez nos conseils pour trouver une paire de chaussures de sécurité adaptée à vos besoins.

Pourquoi porter des chaussures de sécurité sur un chantier ?

Les risques d’accident sur un chantier sont nombreux. Les blessures au niveau des pieds représentent 7 % des accidents du travail. Vous pouvez rencontrer : 

  • des risques d’écrasement ;
  • des risques de chutes d’objets ;
  • des risques de glissades ;
  • des risques de projections ;
  • une exposition aux produits chimiques ;
  • des risques de décharges, etc. 

Pour travailler en toute sécurité et garantir la protection de vos pieds, les chaussures de sécurité sont obligatoires. Votre employeur fournit votre équipement de sécurité correspondant aux risques rencontrés au cours de votre activité professionnelle.

Les différentes chaussures pour les professionnels

Il existe sur le marché trois types de chaussures pour les professionnels. Ces chaussures répondent à des normes européennes strictes et un besoin spécifique.

La chaussure de sécurité : niveau de protection maximale

La chaussure de sécurité répond à la norme EN ISO 345 (ou EN 345). Ce sont les chaussures apportant le plus haut niveau de protection à tous les professionnels. Elles sont résistantes à un choc de 200 joules. Ces chaussures se déclinent ensuite en niveau de protection (S1, S1P, S2, S3, S4, S5) et disposent de normes spécifiques déterminées par des lettres. 

Par exemple, si vous cherchez une paire de chaussures de sécurité résistante aux hydrocarbures, vous devez chercher le marquage FO. Des chaussures SRC disposent de semelles antidérapantes sur sol carrelé et métallique. L’isolation thermique, la semelle antistatique ou anti-perforation, la résistance à la coupure, etc., sont des normes spécifiques.

Chaussures de protection et chaussures de travail

La chaussure de protection répond à la norme EN 346. Elle résiste de sont côté à un choc de 100 joules. Quant à la chaussure de travail, elle ne dispose d’aucun embout de protection. Selon votre métier et les risques rencontrés, vous pouvez avoir besoin d’un niveau de protection moins élevé. Ces chaussures sont conçues pour répondre elles aussi à des besoins spécifiques.

Quelles chaussures de sécurité choisir ? 

Les chaussures de sécurité (EN 345) se déclinent en différentes versions. Là encore, le choix dépend de votre métier. 

La botte de sécurité

Les bottes de sécurité sont idéales pour travailler dans des milieux humides ou sur des chantiers extérieurs en hiver. Ces chaussures montantes sont imperméables. Elles conviennent notamment aux entreprises de nettoyage.

Les chaussures de sécurité montantes ou basses

Ces chaussures s’adaptent à tous les métiers et les activités. En fonction de vos exigences, référez-vous au marquage des chaussures. Pour un usage polyvalent ou plus spécifique, le niveau de protection s’adapte à votre besoin. Les chaussures de sécurité hautes garantissent un bon maintien de la cheville. Elles sont idéales en hiver pour travailler en extérieur.

Les chaussures basses se révèlent plus légères. Elles s’adressent à ceux qui ne supportent pas les chaussures hautes, notamment au niveau des malléoles. 

Les baskets de sécurité

Pour de la manutention légère ou pour les professionnels réalisant de nombreux pas à longueur de journée, les baskets de sécurité se montrent plus légères et plus confortables. Elles s’apprécient en été, grâce à leur matière respirante. Elles assurent le même niveau de protection que les chaussures de sécurité traditionnelles. 

Un équipement de protection adapté à vos besoins

Vos chaussures de chantier se choisissent en priorité par le niveau d’exigence de votre milieu professionnel. Aussi, n’oubliez pas de porter votre attention sur : 

  • les semelles antidérapantes (milieu humide ou gras) ;
  • la qualité des semelles contre la perforation ;
  • la résistance aux chocs pour protéger vos orteils ;
  • la qualité de la semelle intérieure pour votre confort ;
  • la qualité de la tige hydrofuge, etc. 

Dans le BTP et pour le travail extérieur, privilégiez une chaussure de chantier de type S3. Outre le niveau de protection offert, évaluez également l’ergonomie de la chaussure. Elle doit assurer votre confort. Le port de chaussures de sécurité étant obligatoire sur votre temps de travail, le niveau de confort (respirabilité, anti-odeurs, souplesse, etc.) est un critère majeur pour choisir ses chaussures de chantier

Partager ce contenu