Porter un short au travail, est-ce un confort autorisé ?

Publié le : 23/04/2014 13:49:45

L’article L1121-1 du code du travail ne fait qu’effleurer la question :« Nul ne peut apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives de restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnées au but recherché. »

 

« Justifiée par la nature de la tâche » Sous ces mots, nous pouvons distinguer plusieurs cas

  • La sécurité : en effet, si le port d’un short de travail ou d’un bermuda, peut porter préjudice à la sécurité du travailleur, ce type de vêtement de travail peut lui être interdit. Par exemple, un bûcheron, une personne pouvant être touché par des projection de produits dangereux (acides, hydrocarbures…), un travailleur du BTP sur des chantiers « risqués » (treillis, objets coupants…)
  • L’hygiène : certains métiers nécessitent une couverture maximale de la peau et le short ou bermuda de travail est alors proscrit. Exemple : laboratoires, métiers de bouche, chaîne de travail alimentaire…
  • La crédibilité, l’image : une personne habillée de façon non conventionnelle peut nuire à l’efficacité de sa tâche. Un avocat en short de plage serait moins crédible, une banquière en short sexy nuirait à la concentration de ses collègues, un commercial en bermuda n’aurait pas la même efficacité. Aussi, l’employeur pourrait licencier un employé s’il ne change pas de tenue après une ou plusieurs remarques. « restrictions … proportionnées au but recherché. » Cette mention ouvre sans doute la porte au port du short de travail dans des conditions où le port de celui-ci ne porte préjudice ni à la sécurité, ni à l’hygiène, ni à l’image du travail. Il est important d’ajouter que l’interdiction du port du short ou bermuda de travail peut faire partie du règlement intérieur de la société, ou du contrat de travail, et que, dans ce cas, l’employé ne peut que s’y plier. Le règlement intérieur peut mentionner par exemple que le port du pantalon est obligatoire pour les hommes, mais autorisé pour les femmes, pour une question d’image. Ainsi, un technicien de la Sagem a–t-il été licencié et débouté des conseils des prud’hommes pour avoir porté un bermuda au travail, alors que les femmes  y ont le droit.

Chez Thaf, des bermudas et shorts de travail lookés, techniques et élégants permettent à leurs utilisateurs de donner une bonne image d’eux-mêmes, de leur société, tout en gagnant en confort et donc en efficacité. Vive le short de travail, mais à bon escient !

 

bermuda-de-travail-thaf-pro-vetement-professionnelshort de travail snickers

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

PayPal